le clavier

DESCRIPTION DU CLAVIER

clavier


Un clavier est constitué de touches blanches et de touches noires. On s’aperçoit que les touches noires sont regroupées par 2 et par 3.

Nous allons d’abord voir ou se situe la note DO sur le clavier. Pour cela il suffit de repérer les touches noires groupées par 2, et la note DO est placée juste à gauche de la première touche noire du groupe de 2.

A partir de ce DO et en parcourant les touches blanches vers la droite, on aura les notes RE MI FA SOL LA SI puis encore DO, celui-ci étant plus aigu que le DO de départ.

On s’ aperçoit qu’en allant de gauche à droite on obtient des sons de plus en plus aigus. En parcourant le clavier de touches en touches et en respectant la disposition des touches blanches et noires, nous allons donc monter dans l’aigu. On peut comparer cela à la montée d’un escalier ou chaque marche représente une note.

escalier

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque l’on monte d’une marche, on va se retrouver plus haut ; on aura gravi la hauteur d’une marche. En musique, la hauteur d’une marche a l’appellation « demi-ton ». Si l’on monte de 2 marches, en musique on dira que l’on est monté d’ « un ton » ; si l’on monte de 3 marches, en musique on dira que l’on est monté d’ « un ton et demi » etc…

Le symbole # (dièse) est une altération qui indique que l’on monte d’une marche, donc on monte d’un demi-ton.

Le symbole b (bémol) est une altération qui indique que l’on descend d’une marche, donc on descend d’un demi-ton.

On dit que les notes noires de notre clavier sont des notes altérées.

La première touche noire du groupe de 2, est donc entourée par les deux touches blanches DO et RE. Cette touche noire pourra être nommée de 2 manières différentes. Elle pourra s’appeler DO# ou REb. En effet si l’on considère que l’on part de la touche blanche DO pour arriver sur notre touche noire, on appellera cette touche noire DO# (on est monté d’une marche). Par contre si l’on descend de la touche blanche RE pour arriver sur la touche noire (située à sa gauche), on appellera cette touche noire REb (on est descendu d’une marche).

De la même manière :

La touche noire située entre les notes RE et MI pourra être appelée RE# ou MIb.
La touche noire située entre les notes FA et SOL pourra être appelée FA# ou SOLb.
La touche noire située entre les notes SOL et LA pourra être appelée SOL# ou LAb.
La touche noire située entre les notes LA et SI pourra être appelée LA# ou SIb.

Toutes les notes allant de DO à SI représentent un escalier. En haut de cet escalier nous trouvons un palier, suivit d’un autre escalier composé également des notes allant de DO à SI, celles-ci étant évidemment plus aigues.

 

palier

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est très important de savoir qu’entre MI et FA, il n’y a pas de touche noire ; donc entre ces deux notes on a une hauteur d’une marche, c’est à dire une hauteur d’un-demi-ton. Il en est de même pour SI et DO.

COMPARAISON AVEC LA MANCHE D’UNE GUITARE

Pour la guitare on parlera de cases, et non pas de touches. Cette comparaison est faite à partir de la 5eme corde de la guitare. Sur ce schéma, on constate que la troisième case de cette corde nous donne un DO. En allant de case en case, en direction du corps de la guitare, on obtient les autres notes. Une case correspond à une marche, c’est à dire à 1 demi-ton. Par rapport au clavier, nous n’avons pas de repères pour les notes altérées (c’est à dire les notes noires du clavier).

 

claviermanche

INTERVALLE

On appelle intervalle, la distance (la hauteur) qui sépare deux notes.
Le demi-ton est la plus petite distance (hauteur) utilisable ; dans cet article je l’ai comparé à la hauteur d’une marche.
Pour mesurer la différence de hauteur entre deux notes, on peut employer le ton et le demi-ton.

Le demi-ton diatonique : il se situe entre deux notes ayant un nom différent. ex : MI-FA
Le demi-ton chromatique : il se situe entre deux notes ayant le même nom. ex : DO-DO#

Notre escalier comporte 12 marches ; en musique on nommera cette hauteur de 12 marches (12 demi-tons), l’intervalle d’octave.

LES ALTERATIONS

diese

Le dièse élève le son de la note d’un demi-ton

bemol

Le bémol abaisse le son de la note d’un demi-ton

becarre

Le bécarre annule l’effet du dièse ou du bémol

doublediese

Le double dièse élève le son de la note d’un ton

doublebemol

Le double bémol abaisse le son de la note d’un ton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>